Ceci est le texte d'une Conférence que j'ai  présenté au Maroc à l'Université de Rabat le 4 mai 2007.
Une des caractéritiques de la société de la connaissance est que tout finit par se savoir, l'information "coule" toujours. Et donc les entreprises sont de plus en plus obligées de devenir des chteaux de verre. Et les sanctions des marchés peuvent être terribles comme il est arrivé en 2002 à Coca Cola qui a perdu 40 de le valeur de ses actions en Deux jours.
Au plan politique et adminstratif la tendance est la même, mais les sanctions sont peut être un peu plus lentes.

LA_TRANSPARENCE_ENJEU_CRUCIAL_DE_L_ECONOMIE_DE_LA_CONNAISSANCE